Le propriétaire de CardPlayer, Jeff Shulman, dit qu’il jettera le bracelet de l’événement principal des WSOP

Publié le 18 juillet 2009

Ce sont de lourds propos qu’a lancé Jeff Shulman, président du populaire magazine CardPlayer.  Dans une entrevue suivant la conclusion de l’action lors de la dernière journée de jeu de l’événement principal des Séries Mondiales, Shulman a partagé son avis sur la gestion du championnat.

Voici une retranscription des propos de Shulman :

Media : Est-ce que le refus de porter le bracelet a un lien avec le fait que CardPlayer n’ait pas reçu de droits médiatiques aux Séries Mondiales de Poker 2009 ?

Shulman : Lorsque je croyais avoir une chance de pouvoir remporter l’événement principal il y a des années, j’ai dis que je ne le porterais jamais.  Je suis surpris que les gens portent ces affreux objets lorsqu’ils jouent.  Ça n’a rien à voir avec CardPlayer.  Il s’agit de mon manque de respect pour les WSOP, la gestion du championnat et ce qui a été fait aux joueurs.  Je n’aime pas ça.  Ceci dit, je ne porterais tout de même pas ce bracelet si j’étais leur meilleur ami.  Je le jetterais probablement, ou le donnerais à un ami.  Je crois qu’il y a des choses plus importantes dans la vie que de se soucier de gagner un bracelet au poker.  Je ne suis pas un gars de bijoux.  Ce n’est pas mon style.  En plus, ce ne sont même plus de vrais bracelets !

Media :  Vous avez terminé au 7ème rang lors de l’événement principal en 2000.  Qu’est-il arrivé ?

Shulman : Il y a 10 ans, j’aimais jouer de gros pots.  J’étais autant weak-tight que possible.  J’étais la pire personne à la table et j’ai été chanceux pendant sept jours.  C’est aussi simple.

Media : Pouvez-vous nous parler de la table finale de cette année ?

Shulman : Évidemment, Phil Ivey est une menace.  Il y a un gars à ma gauche avec 50M en jetons.  Tout le monde semble bien jouer et ils apprendront d’ici novembre si ce n’est pas le cas.

Media : Quels sont vos plans entre maintenant et le 9 novembre ?

Shulman : Je ne jouerai pas.  Je jouerai peut être dans les tournois du dimanche mais je ne regarderai probablement pas la couverture WSOP à la télévision.  Tout le monde recevra tellement de coaching que je ne veux pas me faire d’idée préconçue sur leur jeu.

Media : Jouez-vous principalement par math ou par instinct ?

Shulman : J’ai simplement joué mes cartes cette semaine.  Ce n’était rien de spécial.  J’ai reçu des As sept fois.  J’ai floppé quelques brelans.  N’importe qui d’entre vous aurait pu faire autant en étant dans mes souliers.  Il s’agit probablement du pire poker que j’ai joué depuis 5 ans.  Il y a tellement d’erreurs que j’ai observé dans les dernières semaines que je ferme mes yeux… A-J.  Vous voulez vraiment vous faire sortir des WSOP avec A-J ?  Allez-y !

Media : Avez-vous été surpris de l’impatience générale des joueurs ?

Shulman :  Ils ne savent simplement pas jouer avec de profonds tapis je suppose.

Media : La partie devient-elle plus difficile ?

Shulman : Il s’agissait du tournoi le plus facile que j’ai vu dans ma vie.  Tout le monde parle de chance au poker, mais l’élément chance n’arrive que lors de la pige de sièges.  J’ai été béni de plusieurs très bonnes tables lors des premières journées.

J’ai tenté le coup lorsque j’étais à la table en vedette avec Elky à ma gauche.  C’était la première fois que j’avais un joueur à la table sur qui je ne pouvais pas rouler.  J’ai été sur l’automatisme depuis.

Media : Quel impact professionnel aura votre présence à la table finale du 9 novembre ?

Shulman : La business sera fantastique et nous aurons une tonne de visibilité pour CardPlayer et Spade Club.  Plusieurs personnes sans emploi commenceront à jouer.  Je ne prétends pas être un professionnel, ni y mettre le temps nécessaire.  J’essaie de jouer aussi peu d’heures que possible.

Media : Pouvez vous endurer deux jours de jeu de plus en quatre mois ?

Shulman : Oui.  Présentement, je roule sur les vapeurs et je n’ai pas dormi beaucoup ces derniers jours.

Media : Vous avez une attitude nonchalante.  Est-ce que cela vous aide dans un tournoi comme celui-ci ?

Shulman : Je me sens comme si je prenais de l’Adderal et tous les autres du Xanax

Discutez des propos de Shulman dans notre forum de discussion

Entrevue tirée de www.pokernewsdaily.com

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Gagner un bracelet WSOP grâce à une déconnexion?
De quoi le ministre Leitao se mêle-t-il?
Terminés, les téteux de drinks aux machines vidéo-poker de Las Vegas!
Le guide complet de taxation en prévision des WSOP 
Un terrain de choix à vendre sur la Strip de Las Vegas
HAUT DE LA PAGE