Le Dream Team Poker

Publié le 1 février 2009

En Novembre 2008, le Ceasar’s Palace à Las Vegas mettait au point un nouveau type de tournoi qui permet d’évoluer avec un ou des partenaires durant une compétition de poker prédéterminée à l’avance. C’est la prémisse du «Dream Team Poker’ qui était, pour cette inauguration, réservé à quelques professionnelles, des personnalités publiques et des représentants des médias triés sur le volet. À en juger par la réaction de l’administration du Ceasar’s, la formule semble gagnante car elle sera de retour et ouverte au grand public cette fois-ci.

Du 27 au 29 Mars 2009, la formule fera sa deuxième tentative d’offrir une nouvelle alternative dans le système actuel de poker en tournoi. 100 équipes de trois joueurs chacune pourront s’inscrire à cet évènement pour la modique somme de 550$, offrant ainsi environ 150,000$ en prix aux participants.

Essentiellement, le déroulement d’un tournoi Dream Team ne diffère pas vraiment d’un tournoi conventionnel. Chaque joueur évolue de façon individuelle au cours du tournoi. À la fin de l’évènement, chaque place du tournoi équivaut à un nombre de points dans le système de classement de l’évènement et le cumulatif des trois membres de l’équipe offre un total qui détermine par la suite le classement final. Selon les intentions du Ceasar’s, les joueurs ont de meilleurs chances d’avoir un retour sur leur investissement vu qu’ils répartissent leurs avoirs sur trois performances plutôt qu’une, minimisant ainsi la variance accidentelle que les tournois offrent.

La formule s’approche des tournois nationaux qui sont télévisés et qui comptabilisent les performances de chaque nation représentée pour ensuite couronnée la nation championne de l’évènement. Sauf que dans la formule Dream Team, la performance individuelle n’est pas la seule récompensée, contrairement à ces championnats nationaux.

Lors du premier évènement comprenant 25 équipes invitées, le trio composé de  Justin Bonomo, Matthew Parvis et Eric Morris a remporté la modique somme de 39,000$ ainsi qu’une bague de championnat d’une valeur approximative de 5,000$ pour chaque membre de l’équipe.

Selon Daniel Delshad, président de Dream Team Gaming, le premier évènement a réveillé un énorme potentiel de franche camaraderie et de coopération au sein de la communauté du poker et pourrait, de par sa structure innovatrice, être profitable autant pour les joueurs que pour les tenanciers de casinos.

Du point de vue des propriétaires d’établissements, la formule est assurément gagnante étant donné qu’elle pousse les joueurs éliminés du tournoi à rester sur les lieux pour suivre de près les performances de leurs partenaires. Créant ainsi un trafic accentué dans les aires communes et, bien évidemment, une augmentation du jeu sur les autres appareils ainsi qu’une augmentation des consommations vendues durant le déroulement de l’évènement.

Pour l’occasion, le Ceasar’s Palace prêtera la «World Series of Poker Tournement Room’, la même salle dans laquelle est enregistré le championnat Heads-Up organisé par NBC. La salle est aussi utilisée pour plusieurs évènements caritatifs et médiatiques entourant le poker et la promotion du Ceasar’s Palace.

Ceux qui souhaitent participer à cette nouvelle formule, ou tout simplement obtenir plus d’informations, peuvent se rendre à l’adresse suivante : forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments