Descente dans une partie de poker de gens âgés

Publié le 22 mars 2010

Si le ridicule ne tue pas, il peut tout de même être bien frustrant lorsque l’on s’y confronte.  Cette histoire de l’Idaho en est un flagrant exemple.

Anonymement informée d’une partie de poker jugée illégale, la police a effectué une descente dans un centre de personnes âgées nommé Twin Falls Center.  20 aînés furent alors informés que leur partie régulière de poker à 20$ brisait les lois en vigueur dans l’État.  S’ils ne mettaient pas fin à cette pratique, ils étaient menacés de sanctions juridiques.

Les joueurs, âges d’entre 70 et 90 ans, ont affirmé ne pas être au courant que leur partie amicale était interdite.  Bien qu’ils aient accepté d’y mettre fin, ils ne coopèrent pas de gaîté de c?ur.

Norman Polh, un des résidents de l’établissement et amateur de poker, a expliqué : « [Maintenant en chaise roulante,] il n’y a plus grand-chose que je puisse faire.  Je rencontre tellement de gens ici…  J’attends cette partie avec impatience toutes les semaines. »

Une autre résidente affirme que la partie se déroule toujours, mais cette fois, sans argent en jeu.  Elle prend le soin d’ajouter que ce n’est vraiment pas aussi plaisant sans valeur à gagner.

Une telle histoire en interrogera plusieurs sur les priorités de la police de l’Idaho, tout comme sur la pertinence d’une application aussi rigide d’une loi disputable.

En Idaho, le jeu illégal est défini comme le fait de : risquer de l’argent, du crédit, des dépôts ou de tout autre chose ayant une valeur dans une activité impliquant la chance, l’opération d’un appareil de jeu ou le résultat futur d’un événement, incluant un événement sportif, l’opération d’un casino, incluant, mais n’étant pas limité au blackjack, craps, roulette, poker, baccarat ou le keno. »

Or, ce qui aurait obligé les autorités à agir dans ce cas pour le moins inoffensif est une tout autre disposition à la loi, qui oblige les autorités à enquêter et agir sur tout rapport d’une activité de jeu jugée illégale.  Cette vétuste loi remonte aussi loin qu’à l’époque où l’Idaho n’était qu’un simple territoire.

Cette histoire a fait écho et heureusement, des mesures sont maintenant prises afin de modifier la loi.  La Sénatrice Kate Kelly a appuyé une nouvelle mesure qui, sans légaliser le jeu dans l’État, permettra aux autorités d’user de leur discrétion sur les cas, à savoir s’il est pertinent d’agir ou non.

Un vote a eu lieu sur ce changement à la loi, recevant 69 appuis et seulement un refus.

La nouvelle loi entrera en vigueur le 1er juillet prochain.  D’ici là, les aînés du centre Twin Fall devront se contenter d’une partie beaucoup moins excitante !

Discutez de cet article sur notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Gagner un bracelet WSOP grâce à une déconnexion?
De quoi le ministre Leitao se mêle-t-il?
Terminés, les téteux de drinks aux machines vidéo-poker de Las Vegas!
Le guide complet de taxation en prévision des WSOP 
Un terrain de choix à vendre sur la Strip de Las Vegas
HAUT DE LA PAGE