Ce que les livres n’expliquent pas…

Publié le 12 juillet 2005

Ça fait quelques fois que j’entends des joueurs amateurs citer des livres ou des articles de poker pour argumenter sur un aspect stratégique du jeu. Je suis de ceux qui croient fermement que le développement d’un bon joueur passe par ces livres, et que ceux qui négligent ces lectures, se doivent de se développer soi d’une mauvaise façon, ou de prendre un temps fou avant de vraiment comprendre certains concepts.
Cependant, les auteurs de ces livres ne vous donne pas une façon stricte de jouer, et les concepts discutés dans les livres ne doivent pas être appliqués 100% du temps. Le poker n’est pas un jeu de situations identiques, mais bien de situations similaires, qui peuvent être regroupée ensemble pour déterminer une certaine stratégie, mais qui peuvent facilement se différencier par un simple détail qui complique tout.
De plus, bien que ces livres et articles soient la plupart du temps rédigés pas des joueurs de bons calibres, cela ne veut pas dire que ces mêmes joueurs ont vraiment pris le temps de regrouper leurs idées d’une façon cohérente, et que leurs idées soient bien exprimées dans leurs écrits. Il y a des livres sur le marché, écrits par des joueurs de réputations internationales, qui sont vraiment médiocres d’un point de vue de qualité de l’information.
Cela dit, le poker est un jeu très complexe, et le livre qui explique tout n’existe pas, simplement parce que qu’il est impossible à rédiger. Le poker est en grande partie un jeu de personne, et même si l’on comprend parfaitement la stratégie de base, ce qui différencie un bon joueur d’un expert est que ce dernier ajuste sa stratégie selon chaque situation, dépendamment de ses adversaires, les tapis, les blinds, son image, la psychologie et une tonne d’autres détails qui font de chaque situation un évènement unique.
Les livres sont là pour vous donner une carte routière générale qui vous aidera à développer une stratégie plus complexe. Même si certains livres parlent de concepts assez poussés, ils ne sont jamais applicables dans toutes les situations. Les livres parlent de généralités, parce que plusieurs situations peuvent être regroupées ensembles pour définir une stratégie correcte.
Par contre, un bon joueur va souvent déroger de cette stratégie pour une raison ou une autre. Même si jouer J7o en position intermédiaire est habituellement un jeu à espérance négative, il y a certainement des situations dans lesquelles il est correct de le faire. Ce qui compte c’est la raison derrière le jeu et c’est pour cela que le poker est compliqué.
Citer des auteurs pour parler d’une stratégie est certainement correct, mais seulement pour pointer dans une certaine direction. S’en tenir à ces conseils peu importe la situation n’est pas une bonne façon de penser stratégiquement au poker. Il faut toujours s’ajuster.
Il y a certaines situations qui sont 100% noire ou blanche, et pas grise. Mais 99.9% des situations sont grises, et dépendent d’une plénitude de détails pour en tirer une conclusion. C’est la raison pour laquelle les réponses données par les bons joueurs dans les discussions au forum sont la plupart du temps des conseils généraux, qui reflètent une stratégie globale. Chacune de ces situations pourraient facilement être débattue si un détail était ajouté, enlevé ou amplifié.
Je vous conseille définitivement de lire tous les livres que vous pouvez vous procurer, et surtout de les lire plusieurs fois chacun. C’est, selon moi, une étape essentielle à votre développement. Par contre, je vous invite également à comprendre que chaque situation de poker est unique, et qu’une bonne stratégie implique l’analyse de tous les détails impliqués dans la situation, et non de généraliser une stratégie sans jamais y déroger.
Dire que M. X dit ceci dans son livre et se borner à cette réflexion n’est tout simplement pas une bonne façon de voir le poker. Le poker est bien plus complexe que ça, et c’est pour cette raison que nous sommes tous grandement investi dans ce jeu.

Comments

Powered by Facebook Comments