Caesars Entertainment en faillite et autres nouvelles

Publié le 19 janvier 2015

Caesars Entertainment Corporation a annoncé jeudi dernier que sa filiale Caesars Entertainment Operation Co. était maintenant en faillite. En termes plus simples, c’est l’équivalent de la Cage aux Sports qui annoncerait que sa division Ailes de poulet faisait faillite!

Les lois américaines permettant aux compagnies de se diviser en plusieurs entités, voila une façon simple pour une compagnie de poursuivre agressivement son expansion, sachant qu’elle peut laisser tomber une partie non performante de ses entités.

La faillite permet à Caesars Entertainment de sauver environ dix milliards de dollars, sur une dette totale de 24 milliards. Uniquement chez la division Entertainment, la dette descend de 18.4 milliards à 8.6 milliards! Caesars pourra donc maintenant discuter avec ses créanciers, les grands perdants dans cette histoire. Le bon coté est que l’entente sauvera probablement tous les emplois de la compagnie tout en acceptant de laisser intact le système de récompenses de ses clients.

La seule bâtisse touchée à Las Vegas est le Caesars Palace; le Rio et les WSOP ne sont donc pas concernées dans cette faillite. Il restera toutefois encore beaucoup d’ouvrage avant que le plan de redressement final ne soit accepté. Déjà, plusieurs recours sont intentés contre la compagnie, dans les états du Nevada, de New York et du Delaware, où sont installés les bureaux de cette section de la compagnie mère.

Pour l’instant du moins, c’est une bonne nouvelle pour tout le monde sauf ceux à qui la compagnie doit de l’argent! Aucun casino ne sera fermé, aucun emploi perdu.

Les gagnants et perdants en ligne en 2014 et à date

L’année est bien jeune encore, mais déjà quelques joueurs se démarquent, encore des noms connus! On se souvient que 2014 avait couronné Daniel “Jungleman” Cates grand gagnant avec des gains de $3 437 039. Les plus gros perdants? Gus Hansen avec  $5 864 263, loin devant Phil “Polarizing” Ivey à $2 372 298 et Victor “Isildur1″ Blom à $1 698 911.

Cette année en deux semaines Alexandre “joiso” Kostritsyn trône au sommet des gagnants avec des gains de $465 525, devant Ben “Sauce123″ Sulsky à $288 003, et un revenant, Ilari “Ilari FIN” Sahamies à $258 347.

Chez les perdants à date, “Coejassidy” se démarque avec des pertes de $255 450, devant deux clients réguliers, Phil Ivey à $167 853 et Victor Blom à $107 914.

Les jackpots actuels dans nos salles

En date d’hier, autant le Casino de Montréal, avec $358 372 que le Playground Poker Club avec $322 967, affichaient des lots progressifs de main crêve-coeur alléchants. Au Casino du Lac Leamy, le lot progressif en est à $80 780. Il est à $100 000 au Snake’s Poker Club.

De nouveaux états envisagent du jeu en ligne

Grosse semaine chez nos voisins du sud alors que le Mississippi, L’Indiana et l’État de Washington ont tous annoncé de nouveaux Bills pour permettre le jeu et/ou le poker en ligne. Les 3 états ont probablement plus de vaches à 3 pattes que d’habitants, mais la tendance est claire, de plus en plus d’états recherchent à augmenter leurs revenus de taxes, et ne veulent pas trainer de l’arrière dans ce dossier. De bonnes nouvelles!

Discutez de ces nouvelles sur notre forum de discussion.

Comments

Powered by Facebook Comments