Les athlètes favoris aux Jeux Olympiques de Vancouver – partie 5

Publié le 19 février 2010

Série d’articles de notre collaborateur Rocam sur les différentes disciplines aux Olympiques de Vancouver 2010, les athlètes favoris pour les remporter ainsi que les côtes offertes en ligne chez Pinnacle Sports!

Le hockey féminin et masculin

Le hockey sur glace masculin a fait partie des disciplines olympiques pour la première fois en 1920 à l’occasion des Jeux d’été d’Anvers en Belgique. Il est toutefois devenu un sport d’hiver lors des Jeux olympiques de 1924 à Chamonix en France. Le hockey sur glace féminin a été intégré au programme olympique lors des Jeux d’hiver de 1998 à Nagano au Japon.

Pendant les Jeux olympiques d’hiver, huit équipes féminines et douze équipes masculines prennent part à des tournois à la ronde à l’issue desquels les équipes gagnantes s’affrontent en finale.

Du côté masculin les 12 équipes seront divisées en trois « pools » :

Groupe A:Etats-Unis,Canada,Norvège,Suisse
Groupe B:R.Tchèque,Slovaquie,Lettonie,Russie
Groupe C:Suède,Allemagne,Finlande,Belarus

Dans le groupe A le Canada et les États-Unis vont ressortir. Les Russes et la Tchèque vont passer au tour suivant dans le groupe B. La Finlande et la Suède, championne olympique vont vaincre assez facilement l’Allemagne et le Belarus dans le groupe C. Une lutte à trois est à prévoir entre le Canada, la Russie et la Suède pour l’or. Mon c?ur est avec le Canada, mais malheureusement je crois que la Russie sera très puissante. Espérons que le 6e joueur canadien sera capable de transporter nos athlètes et qu’ils sortiront avec les grands honneurs.

Chez les femmes, le seul suspense se jouera en finale alors que les Américaines affronteront nos Canadiennes. Les grandes inégalités se reflètent dans les côtes des matchs avec des 1.01 pour la majorité des matchs du Canada et des États-Unis. En fait, Pinnacle n’offre même pas de mise de type « moneyline » pour ces matchs. Encore une fois mon c?ur est avec nos Canadiennes, mais ces équipes s’échangent les victoires depuis la naissance de ce sport, avec un léger avantage pour le Canada, qui a remporté les deux dernières rencontres olympiques.

Patinage de vitesse longue piste

Le patinage de vitesse voit le jour sur les canaux de Hollande, dès le 13e siècle, au moment où les patins en fer montés sur semelles de bois servaient de principal moyen de transport. La première compétition de patinage de vitesse connue aurait eu lieu en Hollande dès 1676. Au début du 19e siècle, les Hollandais ont partagé le concept de patinage de vitesse avec leurs voisins européens.

Le patinage de vitesse fait partie du programme olympique depuis les premiers Jeux olympiques d’hiver tenus à Chamonix en France en 1924. À l’origine, seuls les hommes prenaient part aux compétitions. Cependant, aux Jeux de 1932 à Lake Placid, les épreuves pour femmes ont été un sport de démonstration. Par la suite, ces épreuves sont devenues des épreuves à part entière à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de 1960 à Squaw Valley.

Le patinage de vitesse est le sport le plus rapide propulsé par un humain, sans aide mécanique. Les patineurs peuvent atteindre des vitesses de plus de 60 kilomètres à l’heure. La compétition se déroule sur un anneau de 400 mètres.

Les épreuves sont composées du 500m, 1 000m, 1 500m et 5 000m autant chez les femmes que chez les hommes. Les dames ont aussi une compétition sur 3 000m. Il y a aussi deux épreuves de poursuites, qui se fait en équipe de 3 patineurs et le chronomètre s’arrête lorsque le 3e participant traverse la ligne d’arrivée.

Chez les hommes, commençons avec le 500m. Jeremy Wotherspoon réussira-t-il à vaincre la pression des jeux et finalement gagner une épreuve olympique ? Il est suivi de près par les Coréens Kang Seok Lee et du Japonais Kyou-Hyuk Lee. Le 1 000m et le 1 500m sont l’affaire de l’Américain Shani Davis, tandis que le 5 000m et le 10 000m appartiennent à Sven Kramer.

Du côté féminin, l’Allemande Jenny Wolf devrait dominer le 500m. La Canadienne Christine Nesbitt s’occupera du 1 000m ainsi que du 1 500m. Il pourrait y avoir une surprise de l’autre Canadienne Kristina Groves dans cette épreuve et un doublé canadien est plus que probable. La Tchèque Martina Sáblíková devrait quant à elle remporter les épreuves du 3 000m et du 5 000m.

Discutez de cette série d’articles dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Un site de paris paie déjà pour la victoire de Clinton!
L'évolution cahoteuse du pari sportif
Nouvelle tentative de permettre les paris sportifs uniques au Canada
Une nouvelle forme de mises sportives en Colombie- Britannique
La défaite de McGregor a aussi fait mal à Las Vegas!
HAUT DE LA PAGE