Comment miser sur le baseball

Publié le 1 juin 2010

Article de ROCAM, collaborateur PrincePoker.com

La majorité des parieurs professionnels vous diront que le baseball est probablement le sport le plus facile à parier.  Or, malgré ceci, il demeure l’un des moins pariés de l’industrie. Dans son livre intitulé « Sports betting : A winner’s handbook » Jerry Patterson affirme que les meilleurs résultats sont réalisés dans le baseball plus que dans tout autre sport.

La cause la plus probable expliquant pourquoi les parieurs ne misent pas sur le baseball est probablement liée au fait qu’ils ne savent pas comment miser et surtout comment analyser les matchs. Comparativement aux autres sports, il n’y a pas de « points spread ».   De mon point de vue ce fait vient faciliter les choses!

La première chose importante à comprendre est de savoir comment fonctionnent les mises de types moneyline.  Les professionnels miseront rarement sur une cote plus petite que -140 et vont toujours rechercher une bonne raison de miser sur les négligés.  De cette manière, vous pouvez avoir un taux de réussite plus faible que 50% et réussir à y dégager un profit.

La mise de type « run line »

Le « run line » est essentiellement une combinaison de la mise « point spread » avec celle de type moneyline.  Le « run line » va presque toujours utiliser une cote de 1.5 but et en de très rares occasions 2.5 buts. L’équipe favorite va  se voir déduire 1.5 but à son total à la fin du match, tandis que les négligés vont avoir 1.5 point de plus.

Prenons un exemple pour illustrer la situation, dans le match du 31 mai opposant les Diamond-backs de l’Arizona aux Dodgers de Los Angeles, les cotes moneyline sont présentement de :

Arizona D-Backs +168

LA Dodgers -179

Comme vous le savez, une cote de ce type signifie que si vous devez risquer 179$ sur les Dodgers pour en remporter 100$ ou que vous risquez 100$ pour en gagner 168$ sur Arizona. Maintenant, regardons les cotes de type runline :

Arizona D-Backs +1.5 -129

LA Dodgers -1.5 +119

Donc maintenant, les gens qui vont miser sur les D-Backs vont risquer plus que ce qu’ils vont gagner (dans ce cas ce sera 129 pour 100) mais ils recevront 1.5 point de plus pour leur équipe. Donc même si Arizona perd par 1 point, vous gagnerez votre mise.

Maintenant, examinons un match où l’équipe sur la route est favorite. Prenons le match du 31 mai opposant Colorado à San Francisco. Les cotes de type moneyline sont celles-ci :

Colorado Rockies -110 (SD)

San Francisco Giants +104 (SF)

Dans ce cas-ci, les partisans de Colorado doivent risquer 110 pour gagner 100, tandis que ceux sur San Francisco risquent 100 pour gagner 104. Maintenant les cotes de type « run line » sont celle-ci :

Colorado Rockies -1.5 +161

San Francisco Giants +1.5 -175

La raison pourquoi la cote ne varie pas autant pour les Rockies ( de -110 à +161) que celle des Dodgers (de -179 à +119) est simplement parce que Los Angeles est à la maison et qu’ils ne frapperont pas en fin de neuvième si l’équipe gagne par un point ou qu’ils vont arrêter de frapper en neuvième (ou en manches supplémentaires) aussitôt qu’ils gagneront par un point, même si les buts sont remplis, sauf s’ils frappent un circuit.

Les Rockies, quant à eux, vont frapper jusqu’à ce qu’ils aient trois retraits en neuvième même s’ils gagnent par plusieurs points, ou qu’ils prennent les devants par un point en supplémentaire.

Miser la « run line » fait du sens quand vous misez sur des gros favoris et que vous voulez réduire le montant risqué en donnant 1.5 point. Il est important de prendre en considération le nombre de points prévus pour le match, car 1.5 point est significatif dans un match qui aura peu de points marqués, que si le nombre de points prévus est de 11 buts… Si vous vous demandez comment savoir combien de buts seront marqués dans un match, il suffit de regarder à la cote over/under du match.

Over/Under

Si vous êtes complètement nouveau à la mise de type over/under, je vous suggère de lire cette section.  Le total au baseball est identique à tous les autres sports, c’est-à-dire que vous pariez sur le nombre total de points marqués dans le match par les deux équipes. La seule différence est que souvent vous devrez risquer plus que le traditionnel -110 utilisés au football et au basketball. De l’autre côté vous recevrez aussi souvent plus de cotes favorables tels que +125 lorsque vous miserez sur le total moins populaire…

Reprenons notre exemple du match opposant les Rockies à San Francisco.

Colorado Rockies OV 6 +109

San Francisco Giants UN 6 -120

Ce qui veut dire que vous devrez risquer 100 pour gagner 109 sur le fait qu’il y aura plus de 6 points marqués dans le match. De l’autre côté, le parieur devra risqué 100 pour gagner 120 sur un total plus faible que 6 points. Dans ce cas-ci, une nulle est possible avec un score exact de 6 au total.

Il est important de noter que tous les points marqués en manches supplémentaires sont inclus dans les totaux ainsi que dans le run line. En général un lanceur avec de nombreux retraits sur des prises, performera mieux en soirée et sera une bonne mise pour le « under ».

Maintenant que vous connaissez les principes de bases, vous pourrez désormais commencer à regarder les cotes de certains matchs du sport favori de nos voisins du sud.  Pinnacle Sports vous offre une excellente sélection de paris sur le baseball.  Essayez-le!

Discutez de comment parier sur le baseball sur notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Un site de paris paie déjà pour la victoire de Clinton!
L'évolution cahoteuse du pari sportif
Nouvelle tentative de permettre les paris sportifs uniques au Canada
Une nouvelle forme de mises sportives en Colombie- Britannique
La défaite de McGregor a aussi fait mal à Las Vegas!
HAUT DE LA PAGE