Analyse des lanceurs partant au baseball

Publié le 26 juin 2010

Article de ROCAM, collaborateur PrincePoker.com

Quand vient le temps d’analyser nos mises au baseball, les statistiques les plus importante par-dessus toutes sont celles qui ont un lien avec le lanceur partant. De manière surprenante, ce n’est pas sa fiche victorieuse ou sa moyenne de points mérités que nous retrouvons dans tous les journaux qui importe le plus. La statistique qui nous importe le plus est le résultat de l’équipe dans les matchs commencés (en anglais Team Record in Games Started ou TRGS).

Le problème lorsque nous utilisons le ratio victoire-défaite d’un lanceur partant pour miser est que ce ratio change seulement lorsque le lanceur est impliqué dans la décision. Cela signifie que lorsqu’un lanceur partant quitte le match en égalité en 8e manche et que son équipe gagne en neuvième, cette victoire ne sera pas reflétée dans sa statistique puisque la victoire ira au lanceur en jeu au moment du point gagnant. De notre côté, nous voulons savoir si l’équipe gagne et non le lanceur.

Comment utiliser le TRGS à votre avantage

Souvent, les lanceurs partant vont avoir une fiche de victoire-défaite semblable à leur fiche TRGS. Par exemple, un lanceur avec une fiche de 14-9 va souvent avoir un TRGS de 18-12, ce qui veut dire que l’équipe a gagné 18 matchs et en a perdu 12 lorsque le lanceur a commencé le match, même si le lanceur n’est pas impliqué dans la décision. Cependant, nous sommes intéressés par les matchs où le TRGS est bien différent du ratio victoire-défaite d’un lanceur. Souvent, nous allons retrouver beaucoup de valeur lors de ces matchs. Pour illustrer la situation, voici quelques  exemples de la valeur du TRGS:

Les deux matchs analysés datent du 27 septembre 2007. Le premier est celui entre les Cubs de Chicago et les Marlins de la Floride. Les Cubs avaient Traschel comme lanceur partant avec une fiche de 7-10, mais un TRGS de 10-18, ce qui signifie que lorsque Traschel n’était pas impliqué dans la décision, son équipe avait une fiche de 3 victoires et 8 défaites. De l’autre côté, les Marlins envoyaient Olsen sur le monticule avec une pauvre fiche de 9-15 mais avec un TRGS de 16-16, qui voulait dire que les Marlins ont une fiche de 7-1 lorsqu’il n’était pas impliqué.

Le prochain match est celui de Toronto VS Baltimore. Les Blue Jays avaient une recrue au monticule, donc aucune statistique à son sujet. Les Orioles envoyaient Jeremy Gutherie qui avait une fiche de 6-5, ce qui signifiait que les Orioles étaient une mise logique à une cote de -120. Mais si nous prenions le temps d’analyser son TRGS nous découvrions une pauvre fiche de 9-16, ce qui aurait dû effrayer tous les parieurs et forcer des paris sur Toronto.

Utiliser le TRGS est un outil très significatif et devrait être analysé soigneusement par tous les parieurs sérieux. Cette statistique va souvent vous permettre de parier sur les équipes négligées et vous pourrez ainsi d’avoir de meilleures cotes lors de vos paris.

Maintenant que vous connaissez ce principe, vous pourrez désormais commencer à regarder les cotes de certains matchs du sport favori de nos voisins du sud.  Pinnacle Sports ainsi que cette sélection de sites partenaires vous offre une excellente sélection de paris sur le baseball.  Essayez-les!

Discutez des lanceurs partants au baseball sur notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Un site de paris paie déjà pour la victoire de Clinton!
L'évolution cahoteuse du pari sportif
Nouvelle tentative de permettre les paris sportifs uniques au Canada
Une nouvelle forme de mises sportives en Colombie- Britannique
La défaite de McGregor a aussi fait mal à Las Vegas!
HAUT DE LA PAGE