Vous voyagez pour jouer? Partie 2

Publié le 18 janvier 2011

Trouver ce qui nous convient

par Hibou


Dans la première partie, nous avons exploré comment les casinos approchent leurs clients et ce qui rend une date plus intéressante qu’une autre. Il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses: le choix et le prix.

Deux constatations pour débuter. La première, le casino veut garder votre argent. La seconde, le casino veut s’assurer de garder votre argent. Ça peut sembler simplice, mais en réalité c’est très important. Ce l’est parce que si vous voulez personnellement des rabais, le casino lui veut votre action. Conséquemment, le Mirage vous accordera un tarif spécial pour votre chambre seulement si vous lui « dites » que vous jouerez chez lui. En plus, il le saura via votre carte de fidélisation.

Ainsi, si vous demandez un tarif spécial au Mirage, il vous l’accordera conditionnellement à un volume de jeu dans sa salle de poker. De cette façon, une chambre affichée à 129$/nuit pourra être réduite à 99$/ nuit si vous jouez x heures par jour dans leur salle de poker. Habituellement, on vous demande 4 à 6 heures. Il est important de comprendre que les casinos demandent habituellement un nombre d’heures par chambre et non par individu. De ce fait, 6 heures par jour, avec 4 joueurs dans une chambre, représente 90 minutes par personne. Rien d’exagéré vraiment! Lorsque vous vous assoyez à une table, vous présentez votre carte de fidélisation du Mirage par exemple, et tout se fait automatiquement par la suite. La carte est insérée dans une fente de la table conçue exprès pour cela. Le croupier indique à quel siège vous êtes et termine votre session de jeu lorsque vous quittez la table avec vos jetons. Il vous reste donc amplement de temps pour aller jouer ailleurs ou visiter.

La meilleure manière d’en venir à une entente avec un casino est l’approche directe. Une fois votre sélection faite ou presque, si vous hésitez encore entre 2 ou 3 endroits, appelez-les directement et parlez au poker room. La personne qui vous répondra pourra mieux que quiconque vous renseigner. Si son offre vous convient, elle pourra s’occuper de votre réservation elle-même!

Il demeure tout de même important de garder en tête que souvent, un site comme Expédia reviendra moins cher qu’un contact direct.

Si par contre l’approche directe vous convient, n’hésitez pas à négocier avec l’hôtel casino. Ils seront généralement heureux de vous donner un upgrade pour votre chambre et des coupons-rabais sur la bouffe et la boisson durant votre séjour. S’ils semblent anodins, ces rabais représentent souvent un montant important dans vos dépenses. Le Treasure Island nous avait entre autres donné un coupon-rabais de 25% à son steak house lors de notre séjour pendant les Séries mondiales 2009, ainsi qu’un autre rabais sur l’alcool à l’un de ses bars. Nous en avions profité pour y aller avec une délégation de Québécois. Une économie de plus de 400$ sur la facture de steak, sans compter les économies sur la boisson! Pourquoi payer plus? Les établissements se battent pour votre clientèle, il suffit d’en profiter.

Vous pensez surement que ce n’est pas assez et vous avez raison. Par contre, les casinos n’aiment pas les joueurs de poker. En fait, ils les aiment, mais beaucoup moins que les autres joueurs,  les vrais gamblers. C’est tout à fait normal. Examinons les faits.

À une table de poker de 10 joueurs, la maison prendra en moyenne 2$ de rake par main. Il se joue 20-25 mains/heure. La maison tire un profit brut de 45$/heure environ. Elle sait pertinemment qu’elle n’en récoltera pas plus. Chaque joueur donne 5$/heure à la maison, en échange d’un endroit pour jouer, avec un bel environnement, un croupier professionnel, et surtout, la boisson gratuite et à volonté! Vous voyez que le poker s’avère très lucratif pour un casino… et la mauvaise nouvelle pour eux est que le rake ne change pratiquement pas, que vous soyez à la plus petite limite de la salle de poker ou à sa plus élevée.

Les autres jeux de casino sont bien différents. Au blackjack par exemple, la maison bénéficie d’un avantage qui sera facilement aux alentours de 5%. Bien joué, ce jeu accorde un bien léger avantage à la maison, mais pratiquement personne ne joue bien ou même de façon potable. La grande majorité des joueurs sont plutôt exécrables! Le retour pour le casino?

Imaginons une table où la mise minimale est de 10$. Il faut dire que pour les casinos ces limites sont généralement les plus basses. De plus, la plupart ne les offriront qu’en semaine puisque pendant les weekends, les casinos montent leurs mises minimales. Imaginons 5 joueurs par table, avec une mise moyenne de 25$. Comme il se joue environ 60 mains/heure, un joueur sur cette table de basse limite misera 1500$/heure. S’il perd son 5% ( puisque la maison joue uniquement sur le long terme, sa moyenne ne fluctuera pas ) il aura donc remis 75$ à la maison pour chaque heure jouée. Sa table aura donc atteint un gain d’environ 375$/heure! Imaginez une table de plus haute mise!

Ceci explique pourquoi les casinos préfèrent les joueurs de roulette, craps, black jack et autres aux joueurs de poker. Ils sont simplement plus payants pour un casino. Ces joueurs se verront donc offrir des avantages bien supérieurs à ceux offerts aux joueurs de poker. Alors qu’un joueur de poker recevra .50$ ou au mieux 1$ par heure jouée, un joueur de « casino » se verra offrir bien plus, selon la hauteur de ses mises.  Un « greenie », soit un joueur de jetons verts de 25$ aura sa chambre gratuite et probablement ses repas.  Un « blackie », joueur de jetons noirs de 100$ se verra invité par le casino, qui paiera ses frais de déplacement en plus bien sûr! Cela progresse ainsi, jusqu’à la démence complètement totale. Les hôtels casino dépensent des fortunes pour attirer les riches de ce monde.

Occasionnellement, un joueur de poker pourra en profiter. Parce que certains joueurs jouent aussi à autre chose qu’au poker, il serait plus approprié pour eux de voir ce qu’ils peuvent obtenir d’un casino avec leurs jeux autres. Généralement, le casino demandera 4 heures de jeu/jour/chambre et des mises minimales de 25$.  Or, beaucoup de joueurs de poker dépensent bien au-delà de ce montant. Peu renseignés, ils auront cependant tendance à l’éparpiller un peu partout, jouant une heure au Rio, une autre au Paris, puis deux autres heures au Caesars Palace.

Le plus malheureux ici c’est qu’ils ont amplement rempli les conditions requises, et ce, dans 3 casinos différents, mais tous appartenant au groupe Caesars! Ils payent donc pour une chambre alors qu’ils auraient dû recevoir une suite gratuitement! Il en va de même de leurs repas!

De plus, un joueur de poker se rendra fréquemment à Las Vegas ou ailleurs avec des copains qui préfèrent un autre jeu. Pourquoi ne pas en profiter? À moins d’être un mordu invétéré de poker, souvent un joueur pourra réaliser d’importantes épargnes juste en s’informant avant de réserver!

De plus sur PrincePoker, comme d’autres forum d’ailleurs, il peut être possible d’obtenir via Solution-Poker des rabais plus qu’intéressants pour ces joueurs. Il suffit de demander des fois pour recevoir!

Planifiez à l’avance, sachez ce que vous désirez et vous serez souvent étonnés!

Discutez des voyages poker ou de jeu en général sur le forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Terminés, les téteux de drinks aux machines vidéo-poker de Las Vegas!
Un terrain de choix à vendre sur la Strip de Las Vegas
Le nouveau méga casino de 4MM$ sur la Strip: pas avant 2020
Pourriez-vous manger 1 000 $ de McDonald’s en 36 heures?
Hard Rock s’installera à Ottawa en partenariat avec la piste de course de Rideau Carleton
HAUT DE LA PAGE