Las Vegas arrive au 21ème siècle!

Publié le 13 janvier 2010

Depuis plusieurs années déjà, le Strip voyait un amalgame de structures bizarres s’élever dans le ciel. Appelé City Center, cet ensemble tout nouvellement ouvert permet à Las Vegas de retrouver une place de choix dans le monde. Un modèle incroyable d’architecture, le City Center (CC) est simplement époustouflant! Une dizaine de structures toutes différentes les unes des autres et aucune de forme droite, je fus éblouit dès le départ. Le groupe Mirage, aussi propriétaire d’hôtels-casinos tel le Bellagio, le Monte Carlo, le Mirage, le Treasure Island, etc. a ouvert en Décembre une partie de CC. Les autres édifices devraient rapidement emboîter le pas.

Du lot, quelques tours à condos, 3 hôtels, un casino et un centre d’achats hyper chic. En tout 8.5 milliards, oui milliards de dollars ont suffit à ériger ces bâtisses!  En plus, une exposition d’?uvres d’art en public a fait monter la facture d’un autre 40 millions. Si on y ajoute la valeur présente dans les diverses boutiques des hôtels et du centre d’achats, la valeur de ce complexe dépasse sûrement le PIB de plusieurs pays dans le monde!!

Le seul casino qui s’y trouve est niché dans le Aria, ouvert depuis moins d’un mois. Le nec plus ultra  en termes de casinos, autant qu’en termes d’hôtel, Aria redéfinit les deux. Coté hôtel, il s’agit d’un endroit super moderne évidemment, et immense avec plus de 4 000 chambres et suites. Tout y est aménagé avec le modernisme auquel on pouvait s’attendre. À partir des chambres qui nous reconnaissent à notre arrivée, il suffit d’un clic pour tout fermer avant de quitter et d’un autre à notre retour pour retrouver tout comme à notre départ.  On a jusqu’ à la possibilité de tout contrôler à partir de son lit, la domotique prenant toute la place. Coffre-fort pour laptop dans chaque chambre, connexion pour notre ordi sur la télé, tout y est. Le spa, immense et tout à fait moderne bien sur, permet des bons moments de relaxation avec des services que je n’avais personnellement jamais vu ailleurs.

La partie casino est tout aussi époustouflante. Il s’agit du plus gros, plus spacieux, plus agréable casino en Amérique du Nord. Même si le Bellagio demeure la référence en termes de luxe, Aria se démarque sur plusieurs points. Mis à part les horribles uniformes du personnel, la balance est absolument impeccable. Beaucoup de tables de jeu, toutes bien espacées avec un plafond plus haut que la norme. Que dire du poker room! 24 tables bien espacées, conçu  sur le modèle de celles du Bellagio d’ailleurs, avec une section hautes limites ainsi qu’une salle fermée comme celle du Bellagio.  Cette dernière a d’ailleurs déjà accueilli les Laliberté, Antonius, Durr et autres professionnels du poker. Le personnel y est très compétent et souriant. Il faut dire qu’avec la récession qui a frappé dernièrement, et plus fort à Las Vegas qu’ailleurs, plusieurs employés s’étaient retrouvés sans emploi. Il semble que  la majorité ait compris qu’un emploi tel que le leur était un privilège et non pas une corvée. Aria a aussi pu importer certains des meilleurs croupiers des autres casinos de la ville. Les serveuses du poker room sont les plus rapides de l’industrie. J’adore cela! Pendant que je peut prendre un verre, elles repasseront au moins 3-4 fois pour m’en offrir un nouveau. Chose rare ces jours-ci, le poker room offre gratuitement les meilleurs drinks et le Red Bull sans frais.

Je joue rarement en live, mais je dois dire que leur personnel et leurs facilités sont dans une classe à part. On y joue aisément 40-45 mains/heure, les toilettes sont littéralement à 24 pieds du poker room. La sortie arrière se trouve à environ 60-70 pieds du poker room. Bonus, on voit le soleil de notre siège! Super bonus, pour fumer à l’aise, on traverse ce 60 pied et on se retrouve dehors au soleil avec de l’air frais pour fumer.  Petite… ok, grosse différence avec les autres poker room :  le “poker talk“ est interdit en tout temps. Donc impossible de recevoir de l’information d’un adversaire.  Par contre, honnêtement, combien de fois avez-vous bénéficié d’une telle info? En échange, combien de temps se perd à chaque table avec ces questions interminables? Après ma surprise du départ, je dois avouer que j’aime bien cette règle.

Les bars-lounges du Aria sont nombreux et superbes. Ceux du Wynn et du Mandalay Bay, jadis les plus beaux, sont nettement battus. Ceux que l’on retrouve ici sont magiques. Tous ont un décor plus flyés les uns que les autres. Impossible de ne pas les voir, difficile de ne pas s’y arrêter. Les 16 restos, éparpillés un peu partout sont dans la lignée des nouveaux restos de Las Vegas, où souper devient une expérience inoubliable.

En gros, Aria est maintenant un incontournable sur la scène locale. Il remplit aussi un immense trou entre le Bellagio et le New York- New York. De toute façon, le complexe entier est tellement immense, il empiète sur tous ses voisins! Le seul problème est dû à son gigantisme. De sa chambre d’hôtel, il faut compter au moins 5 à 10 minutes pour rejoindre le Strip, et c’est en empruntant le chemin le plus court! En passant par leur centre d’achats, il faut compter un autre 15 minutes si on réussit à ne pas se perdre, et à n’arrêter nulle part malgré des boutiques présentes ici.  Malgré tout, Aria vaut amplement le détour. Au jeu des comparaisons, il sortira gagnant pour de nombreuses années encore. Mieux, il forcera les autres à se dépasser, et à ce jeu les clients gagnent toujours!

Discutez de cet article dans notre forum de discussion

Comments

Powered by Facebook Comments

Autres nouvelles dans cette catégorie
Terminés, les téteux de drinks aux machines vidéo-poker de Las Vegas!
Un terrain de choix à vendre sur la Strip de Las Vegas
Le nouveau méga casino de 4MM$ sur la Strip: pas avant 2020
Pourriez-vous manger 1 000 $ de McDonald’s en 36 heures?
Hard Rock s’installera à Ottawa en partenariat avec la piste de course de Rideau Carleton
HAUT DE LA PAGE